Chaque CPAS est géré par un « Conseil de l’Action Sociale ». Ses membres sont appelés les conseillers de l’action sociale. Ils ne sont donc pas élus directement par la population mais par le conseil communal après chaque élection (mandat de 6 ans). Le Conseil est dirigé par le Président qui est élu au sein du Conseil.

 

Le Conseil de l’Action sociale constitue également en son sein un « Bureau Permanent » chargé de la gestion quotidienne du CPAS.

 

La loi autorise le Conseil de l’Action Sociale à prendre toutes les décisions, dont notamment les décisions sur les demandes d’aide mais le plus souvent le Conseil délègue cette mission un Comité spécial appelé « Comité Spécial du Service Social ». Sont présents dans ce Comité plusieurs conseillers de l’action sociale et le Président du CPAS. Ce sont eux qui prennent, au nom du CPAS, les décisions concernant les demandes d’aide en fonction de l’avis des travailleurs sociaux.

 

Le CPAS possède sa propre autonomie, lui permettant de répondre à ses missions spécifiques. Cependant,la Commune, en qualité de tutelle, dispose d’un pouvoir d’approbation, de contrôle sur les actes importants du centre (budget, fixation du cadre du personnel, le statut, association de projet…). Le « Comité de concertation Ville – CPAS » est nécessaire pour coordonner et harmoniser les actions des deux entités.

Le Président est chargé de l’exécution des décisions du Conseil, du Bureau Permanent et des Comités Spéciaux.

 

Le Directeur Général est le responsable du personnel. Il assiste, sans voix délibérative, aux réunions du Conseil de l’action sociale. Il est le relais entre le politique et l’administration.

 

Le Directeur Financier exerce la fonction de conseiller financier et budgétaire du centre. Il peut à tout moment, d’initiative ou sur demande de l’autorité du CPAS donner un avis préalable à toute décision ayant une incidence financière.